une année de transition

une année de transition

Si je ne savais pas comment ni pourquoi il était nécessaire de réaliser mon rêve de 40 ans début 2019, 2020 à levé le voile sur les nécessités et éclairci le paysage de mon voyage au Tibet  septembre/octobre 2019. D'abord il fallu digérer, tout digérer! Attendre que mon âme revienne, une partie étant restée accrochée je ne sais où? L'avion c'est bien mais parfois ça ne fait pas tout!

Tout juste à peu près rassemblée la pandémie s'est invitée, nous a confinés pendant que le printemps se pointait! Un temps comme suspendu hors du monde et de l'agitation, qu'il nous a été chanceusement donné à nous autres artistes de vivre comme un vrai bonheur.

Juste créer rien de plus!

Ne parlons pas de l'énergie mise à organiser, préparer, les choses qui jamais ne voient le jour, ce passé dépassé je le maintiens bien devant sur le conseil des Kogis. Comme cela je n'oublierai pas l'enseignement de la leçon.