un doigt se lève....

un doigt se lève....

dim 17/12/2017 - 16:29
1 commentaire

"Mais alors Maryse est-ce que l'on va vraiment peindre le mur?" ....était la question de la semaine. Sous entendu "depuis le temps que nous travaillons à ce mur, va -t on enfin s'en occuper nous-mêmes??"

Monter un projet de cette nature demande du temps, de la maturation, de l'organisation, de la dextérité. Lorsqu'un artiste envisage une oeuvre généralement il en a eu la vision auparavant, vient alors la décomposition des étapes qui permet d'organiser le travail. L'"image finale" est séquencée, divisée en tâches qui se numérotent, s'ajoutent les unes aux autres pour un assemblage de l'ensemble.

Dans l'histoire de notre mur, la difficulté fut de parier sur la créativité des enfants et de ne pas avoir d'image de la fin au départ. Très vite cependant quelque chose s'est dégagé d' un dessin: "deux grands nuages blancs" sur un fond bleu, permettant de créer une sorte de fil conducteur.

L'idée de matérialiser les deux nuages blancs comme les nuages d'étourneaux qui se font et se défont dans le ciel vient de là. Cette semaine le travail de découpe des oiseaux qui viendront sur le mur a démarré. Parce qu'elles nous accompagnent depuis le départ elles aussi, nous avons décidé que la "grenouille attentive" et la "tortue" compagnes et initiatrices de nos temps de préparation relaxante feraient aussi partie du nuage. Ce sont les plus jeunes qui se sont chargés de les représenter.

Tout ce petit monde animal est au séchage avant première cuisson "biscuit", comme on dit en terme de céramiste. Il y aura un émaillage et une deuxième cuisson avant que les oeuvres terminées ne soient fixées aux premiers beaux jours sur le mur déjà nettoyé.